L’épuration des eaux est un ensemble de techniques qui consistent à purifier l'eau soit pour réutiliser ou recycler les eaux usées dans le milieu naturel, soit pour transformer les eaux naturelles en eau potable, en eau d'irrigation ou en eau industrielle.

 

Chapitre 04 : Les liants

 I. Définition

 Les liants sont des produits généralement employés sous forme de poudres fines et qui, gâchés avec l’eau en pâte plus au moins épaisse, durcissent et forment une masse dure et compacte analogue à la roche naturelle.

II. Classification

D’après la pétrification on classe les liants en deux sortes :

a- les liants hydrauliques :

 

Peuvent durcir correctement lors qu’ils sont immergés dans l’eau, sans être au contact de l’air et c’est ça qui les différencie des liants aériens.

 

b- les liants aériens :

 

Lorsqu’ils sont additionnés d’eau ils ne se pétrifient qu’au contact de l’air.

 

 

III- Cuisson

 La cuisson est la seconde étape de la fabrication des liants.. elle s'effectue dans des jours appartenant à deux types.

 -        Les fours verticaux à chauffage direct ou indirect.

 -        Les fours rotatifs.

 1- Les fours verticaux

 a- Les fours verticaux à chauffage direct.

 Appelés aussi fours à calcination par stratification dans le quels les matières premières et le combustible sont placés par couches alternatives (10 cm de charbon pour 25 cm de pierre).

 

Le travail se fait d’une manière continue en retirant les matières calcinées par le dessous au fur et à mesure que l’on place de nouvelles couches par le dessus.

 La cuisson dans ce type de four a l'inconvénient de faire perdre une partie des qualités des matières obtenues à cause du contact direct des matières premières avec le combustible, mais a l’avantage d’assurer une plus grande régularité du produit cuit et une économie de combustible.

 b- Les fours de verticaux à chauffage indirect.

 Appelés aussi fours à calcination à grande flamme dans lesquels le combustible est placé dans un foyer séparé de la pierre à calciner.

 La matière qui sort de ces fours est d’une qualité supérieure à celle obtenue par chauffage direct car les matières premières ne sont pas en contact avec le combustible.

 Les fours verticaux sont encore employés pour la fabrication des chaux et des plâtres, mais tendent à disparaître pour être avantageusement remplacés par des fours rotatifs qui ont un rendement supérieur.

 2- Les fours rotatifs.

 Les fours rotatifs sont des cylindres métalliques dont l’axe est légèrement et tournent très lentement autour de leur are (1tr/mn).incliné sur l'horizontale, leur diamètre est compris entre 3 à 7 m. et leur longueur entre 50 et 200 m, ils sont garnis intérieurement de revêtements réfractaires.

 

chapitre(1+2+3+4) td